Respirer l’histoire à Athènes

J’ai visité Athènes sur un coup de tête; parce que j’avais quelques jours de libre et que Dublin était une destination trop chère. Pourtant, ça a été un petit voyage parfait, puisque j’ai trouvé la ville envoûtante: j’ai passé des journées entières à en parcourir les rues à pied malgré la chaleur écrasante, en prenant des heures pour visiter les monuments historiques. Je les ai étudiés par tous les angles, à la recherche du meilleur pour prendre mes photos – une fois trouvé, il fallait bien sûr attendre une autre demi-heure pour avoir l’encadrement libre de personnes. Je peux vous garantir qu’être en présence de constructions qui ont vu deux milliers d’années passer c’est une sensation puissante même si on n’est pas des connaisseurs d’histoire. J’ai remarqué avec un certain amusement que ma passion grandissante pour la photographie me porte à être complètement absorbée dans ce que je suis en train de regarder, dans l’endroit où je suis – et oublier le temps qui passe. C’est une très belle sensation. J’aimerais pouvoir affirmer que je vois des progrès dans mes clichés, que je suis un peu plus satisfaite des photos que je prends – mais ce n’est pas vraiment le cas et je regarde presque toujours le résultat de mes heures derrière l’objectif avec un mélange de frustration et de méfiance. Tant pis, il ne me reste que continuer à travailler!

Entre un monument et l’autre je me suis baladée sans objectif dans les quartiers et j’ai bu des cafés sous les arbres des places, en observant la vie de tous les jours d’Athènes. Le café grec n’est pas filtré et en le buvant, il faut faire attention à ne pas avaler le marc – c’est toute une technique. J’ai aussi goûté ce que dans le menu était appelé ‘freddo espresso’, un café froid avec de la mousse, délicieux avec cette canicule…

DSCF4870

Exarhia, le quartier très vivant où j’ai habité pendant mon séjour grecque, d’abord chez Eva et ensuite dans le dortoir de l’auberge Athens Quinta. La plupart des murs est recouverte de graffiti, le soir les chaises des bars envahissent les ruelles – et il y a aussi un petit carré de terre réclamée par les habitants et maintenant cultivée.

DSCF5513

La vue sur Athènes depuis l’Acropole, avec le théâtre de Dionysos en premier plan. Le terme Acropole signifie justement « ville haute ».DSCF5537

L’Erechthéion se trouve aussi dans l’Acropole.

DSCF5542

Le Temple d’Athéna Nikè.DSCF5506

Le grandiose Parthénon a eu une histoire tourmentée, mais même aujourd’hui il ne manque pas de faire son effet.DSCF5487

Je n’étais pas la seule avec une caméra…
DSCF5448

L’Odéon d’Hérode Atticus a été restauré et abrite aujourd’hui le Festival d’Athènes. Je serais curieuse d’y voir un spectacle et d’y entendre l’acoustique, que j’imagine parfaite.DSCF5402

L’Agora Romaine, établie sous la domination romaine de la ville un peu plus à est par rapport à l’Agora ancienne d’Athènes. En arrière-plan, la Tour des Vent, avec ses figures en haut-relief qui représentent les divinités des Vents et en ornent chacune des huit faces.

DSCF5360

Le musée de l’Acropole.DSCF5800

Amelia, qui parle un italien parfait, à l’accueil de l’auberge ‘Athens Quinta’. Sur les murs, les lettres de remerciements laissées par les visiteurs. Quand je suis arrivée à l’auberge, on m’a dit qu’il leur manquait un matelas (oui, on se pose la question) et que j’allais passer la première nuit chez Eva, une des propriétaires. J’étais d’abord un peu confuse, mais j’ai ensuite bien profité de ce bout inattendu de vie locale.DSCF5797

Un jour j’ai pris un bus (attendu pendant une heure que j’ai passée à bavarder à gestes avec deux femmes du lieu – apparemment, ils venaient tout juste de changer les horaires) et je suis allée à Cap Sounion, où un temple dédié à Poséidon regarde la mer avec majesté.DSCF5753

Ici aussi, j’ai pris des centaines de photos. Je n’aime pas la post-production, j’ai donc essayé des filtres différents sur place, en utilisant ceux de la caméra. Ici, la même photo en couleur et noir et blanc.DSCF5751 DSCF5743

La vue sur la mer depuis Cap Sounion.DSCF5720 DSCF5695

Le temple dédié à Poséidon dans son contexte.DSCF5690

Je n’avais pas vu la mer depuis quelques mois, et c’était la fin d’après-midi: la lumière était très belle…DSCF5657

L’Acropole vu depuis la colline de Filopappou.DSCF5624

Le cimetière de Kerameikos.DSCF5330

L’Olympiéion est le plus grand temple de Grèce, sa construction a commencé dans le 6ème siècle av. J.-C. et a pris plus de 700 ans pour être achevée. DSCF5323

Détails des colonnes du temple. À l’origine il y en avait 104, mais il n’en reste plus que 15.DSCF5309

L’Olympiéion qui se détache contre le soleil du matin.DSCF5266La Stoa d’Attale reconstruite dans l’Agora Antique d’Athènes.

DSCF5260

L’Héphaïstéion se trouve aussi dans l’Agora Ancienne.DSCF5134

Contrastes.DSCF5122

J’ai vu plusieurs petites églises comme celle-ci au beau milieu des rues.DSCF5109

Les Evzones, les membres de la garde présidentielle, gardent la tombe du Soldat inconnu sur la place devant le Parlement Grec. Une fois toutes les heures la relève offre une opportunité photographique aux visiteurs. DSCF5108

Les mouvement des gardes sont très lents pour éviter des problèmes de circulation du sang, après avoir passé une heure entière immobiles.DSCF5102 DSCF5090

La garde présidentielle a été formée en 1868 et est aujourd’hui une unité d’élite cérémonielle. DSCF5082

Le Parlement.DSCF5052

Chaque dimanche matin le « Grand Change » offre l’opportunité de voir l’unité entière défiler accompagnée par de la musique.DSCF5034 DSCF4948

Le Stade Panathénaïque a été inauguré au 330 av.J.-C. et rénové pour les premiers jeux Olympiques de l’ère moderne, en 1896.