Photographier le mariage de mon frère

Mon frère et ma toute nouvelle belle-soeur m’avaient demandé d’être la photographe pour leur journée spéciale, le weekend dernier. Après leur avoir répété une bonne dizaine de fois que le résultat n’aurait pas égalé celui qu’un professionnel peut obtenir, j’ai accepté cette responsabilité et fait de mon mieux.

Etant donné que je me suis rapprochée de la photographie par le voyage, mon genre de choix, et que je n’ai commencé a m’y mettre sérieusement que très récemment; je ne suis pas très expérimentée ni je me sentais à l’aise avec le sujet. Pourtant, je me suis bien amusée pendant la journée et j’ai aussi beaucoup appris. Voilà quelques-unes des images et mes réflexions sur les résultats, ce que j’aurais pu mieux faire et l’expérience en soi.

Le matériel: Appareil Canon 1200D avec objectif EF-S 18-200mm f/3,5-5,6 IS, trépied pour l’église.

1. Chez l’épouse avant la cérémonie. J’ai eu environ dix minutes à disposition pour prendre des photos de l’épouse prête pour se rendre à l’église, dans le jardin de la maison de famille où elle a grandi.

IMG_7621J’aime bien cette image toute simple d’elle avec sa robe. J’aurais préféré que l’arrière-plan soit un peu plus flou, mais avec mon objectif et dans ce contexte c’était difficile (l’arrière plan est proche du sujet. M’éloigner davantage et zoomer plus aurait augmenté le flou, mais j’avais un mur derrière moi!).

IMG_7631Cette photographie de l’épouse avec son père est malheureusement ratée malgré leur belles expressions, puisque j’étais pressée et je n’ai pas remarqué que je n’ai pas bien effectué la mise au point: les visages sont un peu flou, alors que les pieds sont parfaitement nets! J’aurais dû faire plus attention au moment de la mise au point ou, en ayant peu de temps, refermer un peu le diaphragme et bénéficier ainsi d’une plus grande profondeur de champs pour être tranquille. Oui, je suis fâchée avec moi-même!!

IMG_7657J’aime bien les détails, car ils fournissent l’occasion d’avoir un regard différent sur la scène globale. Je juge cette photographie du bouquet de fleurs satisfaisante, bien que le mur divisé en deux couleurs soit un peu distrayant.

IMG_7652Un moment de jeu entre l’épouse et sa meilleure amie et témoin de mariage. Ici aussi, je trouve que l’arrière-plan peu uniforme gâche un peu une photographie autrement réussie. Mais puisque il s’agit d’une dernière image volée avant de partir pour l’église, je ne vais pas trop me plaindre.

2. La cérémonie dans l’église. Je n’avais jamais assisté à un mariage classique auparavant et je ne savais pas si j’aurais pu bouger pendant la cérémonie ou m’approcher des mariés. Le prêtre a été extrêmement gentil en me proposant de rester dans un coin de l’estrade (il a affirmé que j’avais une grosse responsabilité et il valait mieux obtenir des belles photos et éviter que mon frère se fâche…drôle). Malgré cela, il y avait peu de lumière dans l’église (même avec un trépied, le personnes bougent…) et des possibilité de cadrage limitées. J’ai augmenté la sensibilité ISO de mon appareil (avec la détérioration de l’image que cela comporte) et essayé de capturer les moments les plus beaux avec des résultats plutôt moyens. J’ai trouvé que le noir et blanc fonctionne mieux que les couleurs dans ce cas (j’ai pris ces photos et noir et blanc déjà à l’origine, en changeant les réglages de l’appareil photo).

IMG_7889Les signatures.

IMG_7757Un moment de la cérémonie.

IMG_7877Mon père avec sa fleur de « père de l’époux » dans l’assistance.

3. La fête sur le pré de l’église. Après la cérémonie, il y a eu une réception à l’extérieur. J’ai pris des clichés spontanés de la fête et d’autres des différents groupes d’amis et des familles (par exemples, les cousins de la mariée) avec le couple. Après un moment, les gens venaient spontanément se présenter et me demander de les prendre en photo, ce qui a été très sympa pour moi.

IMG_7924La sortie de l’église. Ici encore, j’aurais préféré que les époux se détachent mieux; que les personnes les accueillant soient plus flou.

IMG_8095Mon frère avec ses collègues. Photographier les groupes a été un travail drôle et agréable. J’ai regardé autour de moi pour un fond plus homogène, mais finalement décidé que le mur de l’église devait faire l’affaire.

IMG_7930Ce cliché volé et horriblement cadré est quand même rigolo.

IMG_7992-002Le premier (ou presque) baiser en tant que époux. J’ai utilisé le porte ouverte de l’église pour obtenir le fond noir, et j’aime bien cette photographie.

4. Un moment avec les mariés et les témoins de mariage. Nous nous sommes éloignés pendant quelques minutes de la fête pour que je puisse prendre quelques photos dans un cadre plus joli. Ici aussi, j’ai eu très peu de temps et je garde l’impression que j’aurais pu mieux faire.

IMG_8039Mon frère avec son témoin. J’aime bien la spontanéité du cliché et les couleurs des vêtements qui se détachent sur le vert et blanc, mais je regrette ne pas m’être aperçue que les lunettes de mon frère causent un reflet qui cache en partie ses yeux. J’aurais du y penser et vérifier.

IMG_8030-001Un portrait rigolo et spontané.

IMG_8066Ici aussi, la mise au point n’est pas parfaite. Arggghh, la honte.

IMG_8052Les époux et les témoins de mariage.

Le soir, il y a eu une grande fête et un dîner dans une salle d’hôtel. Je n’ai pris que très peu de photographies ici, toutes moches: j’ai un peu abandonné mon rôle de photographe pour reprendre celui de soeur…affamée, qui plus est. Au total, j’ai pris plus de 700 photographies pendant la journée, que j’ai ensuite réduites à environ 300 avant de les donner aux époux. Je ne suis pas particulièrement intéressée par la post-production en photographie ni je suis capable d’utiliser des logiciels pour la modification des images, je me suis donc limitée à les recadrer, rajuster ou éclaircir où nécessaire.

En résumant, photographier le mariage de mon frère a été un grand défi pour quelqu’un d’aussi inexpérimenté que moi, mais aussi une très belle façon de participer à cette journée. Au-delà de ce que j’aurais pu faire avec plus de compétences ou plus de temps, la mise au point précise est vraiment un problème qui a gâché pas mal de mes images autrement suffisamment jolies. Il faut que je me rappelle de fermer un peu le diaphragme au moins quand je suis à l’extérieur, même si je veux que l’arrière plan soit flou; et de bien effectuer la mise au point sur le sujet et après cadrer l’image. Leçon apprise.

IMG_8017