Film : Tomboy, de Céline Sciamma

Une des choses qui me manque le plus de vivre à Paris c’est aller souvent et librement au cinéma : pouvoir voir des films venus des quatre coins du monde en V.O., en petite salle caractéristique comme dans un immense multi, le matin comme le soir à 23h… J’ai vu -et adoré- ce film, le premier auquel je dédie un article, lors de mon deuxième coming-back.

Tomboy, le titre du film, est le mot anglais pour garçon manqué. Réalisé par la Française Céline Sciamma, sorti en France le 20 avril 2011 (au Tessin, je ne sais pas si on le verra un jour, par contre il est en salle en Suisse romande).

Profitant d’un déménagement et d’une nouvelle bande de copains, une petite fille aux cheveux courts et au physique androgyne se fait passer pour un garçon. Si au début on a l’impression qu’il s’agit d’une blague de courte durée, petit à petit Laure entraine sa petite soeur dans son jeu et profite de sa double identité jusqu’à un point troublant. Mais la fin de l’été approche et son secret devient de plus en plus difficile à tenir…

Le plus incroyable de ce film dont le pitch tient en si peu de lignes est sa justesse. Malgré le fait qu’on ne puisse pas vraiment établir les raisons qui poussent Laure à se faire passer pour Mickäel on s’accroche à l’histoire; on revit ces moments de bonheur et cruauté typiques de la fin de l’enfance et on attend le moment où les copains de Laure découvriront son mensonge avec un mélange de curiosité et d’effroi. Les acteurs, eux, sont tous magnifiques.

Tomboy est le deuxième film de Céline Sciamma, qui a aussi réalisé « Naissance des pieuvres ». Je vous le conseille aussi…